Publié par AVENIR DES EGLISES DE BRUXELLES

A quand un vrai dialogue sur le dossier de fermetures d'églises à Bruxelles ? 

Le dossier concernant des fermetures d'églises à Bruxelles a déjà été évoqué, certaines églises bien remplies étant même concernées par ces projets.

Outre la Libre de ce vendredi 22 avril où il est à nouveau question de ce dossier, nous constatons que le sujet intéresse au-delà de nos frontières. Ainsi, le journal italien Tempi consacre un article à ce dossier brûlant et fortement contesté à l'intérieur du diocèse : c'est ICI. Le journal mentionne le fait qu'il existe encore 250 prêtres en activité pour 110 paroisses. Est-il donc si urgent de fermer des églises (le chiffre de 35 est avancé) ? D'après cet article, des communautés étrangères en quête de lieux de cultes se seraient vues refuser des églises à Bruxelles, le vicariat préférant les fermer.

Ne serait-il par urgent que les autorités ecclésiales améliorent la communication dans ce dossier extrêmement préoccupant ?

De nombreux fidèles se demandent si le rôle des autorités ne serait pas de travailler à un plan plus dynamique comme, par exemple, un nouveau projet à l'instar de "Toussaint 2006" plutôt que de ne penser qu'aux fermetures. Et ce d'autant plus que les vocations au sein de l'archidiocèse sont en croissance (notamment grâce au travail déployé par Monseigneur Léonard) et que de nouveaux prêtres seront bientôt ordonnés.

L'urgence d'un vaste dialogue sur ce sujet se fait sentir. La balle est dans le camp des responsables diocésains.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article